vendredi 10 septembre 2010

Un vide passe


Le coeur vidé comme une absence qui ne se comblera jamais.
Elle regardait au loin, et ses espoirs, un à un, disparaissaient à mesure que ses certitudes étaient ébranlées.

2 commentaires:

  1. J'aime !

    Elle a beau regarder au loin, ébranlée dans ses certitudes, elle n'en demeure pas moins intéressante.

    Fredyl.

    RépondreSupprimer